Secret d’expert: qu’y-a-t-il dans notre mallette?

img_8918

 

Lorsque vous déclarez un sinistre assez conséquent à votre assureur, celui-ci envoie généralement sur place un expert d’assurance pour constater les dommages et les chiffrer.

La grande majorité des experts transportent avec eux une mallette ou sacoche.

Plusieurs de nos clients nous ont avoué s’être demandé ce qu’il y avait à l’intérieur? Détecteur de mensonge? Relevés d’empreintes? Micro? Lunettes infrarouges?

Vous regardez trop la télé 🙂

Aujourd’hui nous allons donc vous révéler que les experts d’assurance ne sont ni de la police scientifique, ni des agents espions. Qu’y-a-t-il alors dans leurs mallettes?

Prenons le cas d’Austral Expert d’Assuré:

  • notre smartphone: pour être toujours joignables pour nos clients, prendre des photos/vidéos des lieux sinistrés, noter les rdv d’expertise dans notre agenda d’équipe en ligne, contacter rapidement l’expert de compagnie ou le responsable du service sinistre d’un assureur, simuler sur une application des plans 3D d’une pièce… le chargeur auto ou dock de chargement sont indispensables car nous sillonnons souvent les routes de l’île
  • notre ordinateur portable: tous les dossiers sinistres de nos clients sont numérisés et consultables en ligne (contrats d’assurance, devis et factures de remise en état, déclaration, état de pertes, courriers échangés avec l’assureur, procès verbal, lettre d’acceptation…)
  • notre télémètre: outil précieux qui permet de prendre les métrés précis d’une pièce ou d’un bâtiment (c’est-à-dire les mesures, afin de chiffrer les éléments à détruire, repeindre ou remplacer)
  • notre calculatrice: utile lorsque nous n’avons pas accès à un tableur Excel. Par exemple pour le chiffrage direct sur place des dommages, ou dans certains cas de négociation serrée avec l’expert d’assurance qui nous accompagne dans l’expertise contradictoire
  • notre carnet et stylo: surtout utiles lorsque nous arrivons pour la 1ère fois sur un sinistre (par exemple pour dessiner des 1ers plans de bâtiment, noter des coordonnées…)
  • nos cartes de visite… évidemment!

et dans certains cas:

  • un testeur d’humidité: un outil bien pratique pour détecter la présence de fuite ou infiltration d’eau (il mesure l’humidité dans les matériaux)
  • les documents à faire signer de la main du client assuré, ou des autres experts présents sur place (dans certains cas, lors de recours notamment, il peut y avoir plusieurs experts lors d’une réunion d’expertise, qui doivent se mettre d’accord: parfois 4 ou 5!)

 

Et vous, vous pensiez qu’elle contenait quoi, notre mallette d’expert?