PNO… késako?

Il existe des contrats d’assurance destinés aux propriétaires de logements mis en location: il s’agit de la garantie PNO (Propriétaire Non Occupant), bien utile en cette période de rentrée propice aux déménagements, et donc à la recherche de nouveaux locataires.

Loin de faire doublon avec l’assurance habitation minimale obligatoire que doit souscrire le locataire, ce type de garantie couvre les sinistres qui interviennent à l’intérieur du logement destiné à la location: lorsqu’il est vacant entre deux locations, ou lorsque l’assurance du locataire ou de la copropriété n’est pas suffisante.

L’assurance PNO prend également le relais pour couvrir les sinistres dont la réparation n’incombe pas au locataire: par exemple les dégâts causés par un incendie du aux installations électriques du logement, ou encore un dégât des eaux lié à un vice de construction.

Cette sécurité à moindre coût n’est donc pas inintéressante (en général moins de 200€/an), surtout que vous pouvez déduire les primes de votre assurance PNO de vos revenus fonciers… 

Elle peut être souscrite pour des appartement/maison/local loués vides ou meublés, à usage d’habitation ou à usage commercial / professionnel.